Accueil > Le projet PeP > Patrimoine en partage ®

Patrimoine en partage ®

Patrimoine en partage® (PeP) est un ambitieux projet en faveur de la cohésion sociale, fondé sur la rencontre avec le patrimoine et les cultures. Il vise à faire travailler un groupe sur les thèmes de l’échange, de la connaissance de l’autre et des différences dans un climat de dialogue et d’harmonie.
La méthode Patrimoine en partage® se situe à la jonction entre l’individu et le groupe, elle est un outil de médiation et de compréhension de l’autre. Le patrimoine et la mémoire forment le socle d’un dialogue de paix et de respect, indispensable pour tisser durablement un lien social et permettre d’apprécier la diversité culturelle. Ils constituent le liant entre les histoires individuelles et l’environnement global. La mémoire permet d’assumer son identité, de savoir d’où l’on vient et qui l’on est. Le patrimoine renvoie, lui, à l’identité collective et nous permet de l’appréhender afin de mieux y trouver notre place.
Nous entamons aujourd’hui la phase pilote de ce projet, à travers des programmes dans le milieu scolaire. Nous voulons ensuite étendre ce projet au sein de l’Éducation nationale, puis le développer vers d’autres publics, notamment celui des maisons de retraite et des prisons.

Le déroulé de la méthode s’articule autour de trois axes :

  • présenter le patrimoine intime comme un instrument permettant d’envisager son histoire, son identité mais aussi le lien entre soi et l’autre ;
  • partir de l’histoire individuelle pour appréhender le patrimoine commun ;
  • instaurer un dialogue entre soi, son groupe et son environnement, et réaliser, par l’échange, une transmission culturelle.

À travers ce programme, il s’agit d’atteindre les objectifs suivants :

  • favoriser la cohésion sociale et le vivre-ensemble, et pour cela :
    • renforcer la conscience identitaire de l’individu,
    • amener vers une prise conscience de la complémentarité et de la richesse que représente l’autre, pour assumer ainsi l’intégration et le respect des différences,
    • mettre en évidence les liens entre valeurs personnelles et valeurs universelles, établir ou rétablir le dialogue ;
  • sensibiliser au patrimoine culturel, matériel et immatériel, en faisant :
    • comprendre ce qu’est un patrimoine,
    • connaître les patrimoines locaux,
    • étudier les enjeux et les moyens de valoriser et de transmettre les patrimoines ;
  • acquérir des connaissances et des compétences grâce au travail effectué, dont :
    • l’utilisation d’Internet pour la mise en perspective et la représentation de son patrimoine,
    • la pratique de la langue, à travers une retranscription de l’expérience et des recherches,
    • un apprentissage en médiation culturelle.

Patrimoine sans frontières remercie ses partenaires